Mineurs et familles : aux frontières du protectionnel et du civil

Mardi 23 août
Sur place, au Chateau de Courrière

Cet atelier vous est proposé en présentiel au Château de Courrière.

Les situations de mineurs en danger ou en conflit avec la loi entretiennent souvent des liens étroits entre les procédures protectionnelle, civile et pénale. Ces articulations peuvent être source d’insécurité et de questionnements.

Objectifs et méthodologie

L’objectif de cette formation est de vous donner des outils pour appréhender au mieux ces articulations dans votre pratique. Seront ainsi notamment analysés les articles 7 et 7/1 de la loi du 08.04.1965, les champs de compétence des différents acteurs (juge de la jeunesse, directeur de la protection de la jeunesse, juge de la famille et ministère public), l’accès aux différents dossiers et leur utilisation, l’(in)capacité du mineur et sa place, etc. 

L’atelier sera présenté avec une méthodologie variée, alliant des modules théoriques, des réflexions autour de casus, l’évocation d’actualités de jurisprudence et l’utilisation de supports pédagogiques.

Public cible

L’atelier s’adresse aux avocats ayant déjà une connaissance de base du droit de la jeunesse. 

Orateurs
  • Amaury DE TERWANGNE, avocat au barreau de Bruxelles, spécialisé en droit de la jeunesse, médiateur agréé, formateur et professeur. 
  • Mathilde DELGRANGE, avocate au Barreau du Luxembourg

 

Cette formation peut faire l'objet d'une prime Liberform si vous remplissez les conditions. Intéressé ? Cliquez ici.

Mardi 23 août
09h - 13h
En présentiel
Mathilde
Delgrange

Avocate au barreau du Luxembourg

Amaury
de Terwangne

Avocat au barreau de Bruxelles

Thierry
Moreau

Avocat au Barreau du Brabant Wallon, spécialisé en droit de la jeunesse et en droit pénal et professeur extraordinaire à l’UCLouvain

SPONSORS